RECHERCHER
Essais Honda NRX 1800 Valkyrie Rune

RIEN À REDIRE,

Honda sait fabriquer de bons, même d'excellents moteurs. Innovations technologiques, puissance, fiabilité, nombreux types d'architectures mécaniques, toutes ces qualités sont au rendez-vous. Mais lorsqu'il s'agit de l'esthétique, on se montre généralement plus frileux, essayant de combiner des éléments classiques avec quelques nouveautés, histoire de marquer la différence d'un modèle et d'un millésime sur l'autre.

Parallèlement à cela, on réalise aussi un certain nombre de concept bikes, des exercices de style sur roues, auxquels on pioche tout au plus quelques détails par-ci par-là pour de futures générations de Honda.

Ainsi est né en 1995 un V-Twin baptisé Zodia avec son imposante et révolutionnaire fourche à balancier. Honda of America, dont les locaux se situent à Maryville dans l'Ohio, part donc de ce prototype pour réaliser son coup de maître, une série limitée de motos, parmi les plus exclusives de ce bas monde.

La Rune est le 1er show bike de serie de l'histoire ! - 29.6 ko

PAS UNE DE PLUS...

Même les meilleures des photos ne peuvent pas vous préparer à la vision qu'offre la Rune en grandeur nature, sensiblement moins massive et plus basse qu'on ne le suppose au départ. Lunettes de soleil obligatoires en revanche, tant ses hectares de chromes lancent dans les rétines les reflets du soleil californien ! Rien à redire sur sa finition, on sent bien que l'on se trouve là en présence d'un produit très haut de gamme, de la série ultra limitée réservée à une élite. Certains éléments de style semblent tout droit sortis d'un cartoon américain des années '40, d'autres rappellent l'ère du muscle car ou encore du hot rod. Aucun doute, une telle machine n'a pas pu être dessinée ailleurs qu'en Amérique.

L'idée de base est issue de l'esprit fertile de Ray Blank, grand patron du secteur moto de Honda USA. Il demande à son équipe de designers d'imaginer une série de motos reprenant le look de la Zodia, tout en étant motorisées par l'énorme bloc moteur flat six de la GL 1800. Le processus dure trois ans, mais ne sert pas uniquement à flatter l'oeil des visiteurs des divers salons de la moto, puisqu'une série restreinte de ces fabuleuses machines doit vraiment voir le jour.

En attendant, on expose déjà en décembre 2000, les trois premiers prototypes, T1 à T3, au Show de Long Beach en Californie. Un ultime proto T4 suit peu de temps après. C'est finalement la version T2, la seule à utiliser la fourche de la Zodia, qui sert de base à la Rune. Ou disons plutôt que pour la première fois, on part d'un concept base et on y reste fidèle jusqu'au bout. Et tant pis si le projet doit pousser les ingénieurs à s'arracher les cheveux pendant deux ans, tant pis si toute l'opération coûte quasiment autant qu'elle ne rapportera. Car avec tout juste 1200 unités produites, ce chiffre équivaut à peine à une seule Rune par concessionnaire Honda américain ! Et il est promis, juré même, qu'aucune autre série ne verra le jour, ni pour l'exportation, ni pour le marché local.

Un look et une finition d'enfer ! - 24 ko

écrit le samedi 12 février 2005.

Articles du même auteur :